L'équipe Artisan d'Asie, continue d'assurer toutes les livraisons à domicile.

0

Votre panier est vide

10 légendes de la mythologie thaïlandaise à découvrir

10 légendes de la mythologie thaïlandaise à découvrir

Les légendes de la mythologie thaïlandaise montrent bien l’influence du bouddhisme et de l’hindouisme sur cette culture, mais elles ont aussi une grande part d’originalité. La mythologie comprend beaucoup de héros et de dieux, ainsi que des animaux fabuleux, sans oublier les fantômes. Voici 10 légendes de la mythologie thaïlandaise à découvrir.

mythologie thailandaise

1. Urvashi l’apsara

Les apsaras sont des nymphes d’une très grande beauté. Par leurs danses et leur grâce, elles empêchent souvent les sages d’accéder à l’illumination. Elles sont proches des dieux et elles sont capables de changer de forme. Urvashi est l’une des apsaras les plus connues. Dans le Rigveda, qui est une collection d’hymnes védiques en sanskrit, elle est la seule apsara qui est nommée.

Selon la légende, Indra, le roi des dieux, voulait empêcher deux sages, Narayana et Nara, d’acquérir des pouvoirs par la méditation. Il demanda à deux apsaras de les distraire afin qu’ils n’accèdent pas à la sagesse qui en ferait des êtres proches du divin. L’un des sages, devant cette apparition, eut le réflexe de frapper une apsara sur la cuisse. De la cuisse apparut une femme encore plus belle que les autres apsaras.

Cette femme reçut le nom d’Urvashi, son nom venant d’uru, la cuisse. Les apsaras échouèrent et les deux sages achevèrent leur méditation. La magnifique apsara fut accueillie dans la cour d’Indra où elle occupa la place d’honneur. Elle devait un jour épouser un roi humain, Pururavas.

Urvashi fut un jour enlevée par le démon Keshin puis sauvée par Pururavas, qui poursuivit le ravisseur sur son char. C’est ainsi qu’il posa les yeux pour la première fois sur la nymphe et ce fut un coup de foudre réciproque. La reine Aushinari, l’épouse du roi, bien que jalouse, ne fit rien pour empêcher cet amour. L’apsara avait toutefois été rappelée au ciel. Après de nombreuses péripéties, les amants furent finalement réunis jusqu’à la mort de Pururavas.

2. Mae Nak

Sous le règne du roi Mongkut, Nak et Mak, filaient le parfait amour. Elle était enceinte au moment où son mari fut appelé à la guerre et pendant que Mak était au combat, son épouse mourut en couches, tout comme l’enfant. Sans rien connaître du drame, Mak rentra chez lui et trouva sa femme et son enfant chez lui, sans se douter qu’il s’agissait de leurs fantômes.

Le mari était toutefois troublé par la pâleur et l’aspect étrange de son épouse. Il comprit la vérité lorsqu’il vit son épouse étirer démesurément son bras pour ramasser un citron qui était tombé au sol. Il s’enfuit et son épouse fut exorcisée à deux reprises. À la deuxième occasion, elle aurait été emprisonnée dans la ceinture d’un moine. Cette ceinture serait toujours en possession des membres de la famille royale.

3. Le moine sorcier

Un moine sorcier possédait de grands pouvoirs magiques. Il avait même le pouvoir de se transformer en tigre. Il en acquit les attributs au point de manger ses disciples lorsqu’il se transformait en grand félin. Le monastère où vivait le moine sorcier était en émoi puisque chaque nuit un nouveau disciple disparaissait. Après une longue enquête, les disciples finirent par découvrir des ossements sous le lit du magicien.

Les moines s’éclipsèrent discrètement et partirent vivre loin du moine sorcier. Celui-ci demeura seul et demanda aux habitants de son voisinage de lui envoyer des enfants pour l’assister dans ses tâches quotidiennes. Or, les enfants disparaissaient un à un et plus personne ne vint au monastère. Le moine tigre dut alors se contenter de manger les chiens et les porcs qu’il trouvait sur son chemin.

Un jour, une caravane de marchands de buffles s’arrêta au monastère du moine sorcier pour lui demander un abri pour la nuit. Le moine savait qu’il se transformerait en tigre et dévorerait ses hôtes, aussi les prévint-il qu’un tigre rôdait dans les environs. Le chef du groupe ne parut pas effrayé outre-mesure. Il avait déjà croisé des tigres sur sa route et il décida de rester sur place pour la nuit.

Le chef des marchands avait lui aussi quelques dons de magicien. Avant de s’endormir, il façonna trois buffles de cire pour monter la garde. Lorsque le tigre apparut, les buffles prirent vie et s’attaquèrent au fauve. Au matin, les marchands, en se réveillant, trouvèrent le cadavre du moine sorcier percé de cornes. Le cadavre fut brûlé et la troupe reprit sa route. Les lieux demeurèrent abandonnés et redoutés.

4. Krasue

Krasue est une femme qui erre la nuit, avec ses organes internes suspendus au cou. Sa tête flottante est illuminée par des flammes. Le bas de son corps est invisible et elle semble flotter dans l’air.

En Thaïlande, Krasue est considérée comme une femme victime d’une malédiction et qui a mené une vie antérieure pleine de crimes et de débauche. D’autres la présentent comme la femme infidèle d’un noble. Elle aurait été condamnée au bûcher. Elle a continuellement faim et doit souvent se nourrir de déchets. Le sang des personnes blessées l’attire aussi.

Une magicienne aurait tenté d’annuler la malédiction qui pesait sur elle, mais elle aurait agi trop tard. Seuls la tête, les viscères et les intestins ont été protégés, ce qui expliquerait la forme sous laquelle son spectre apparaît pendant la nuit. Elle apparaîtrait toujours à notre époque.

5. Hanuman

Hanuman, le dieu-singe, est emprunté à la mythologie hindoue et adapté à la culture thaïlandaise. Il est d’une grande force et d’un grand courage, mais il se montre parfois facétieux. Dans plusieurs récits, il assiste le roi Rama, qui est l’un des avatars du dieu Vishnou. Le dieu-singe est le fils de Vayu, le dieu du vent, et d’une apsara.

L’un des hauts faits attribués à Hanuman est qu’il a aidé Rama dans la quête de celui-ci pour sauver sa bien-aimée Sita, prisonnière du démon Tosakan qui voulait en faire sa femme. Pour cela, hanuman rallia une armée de singes afin de combattre le démon. Le dieu-singe délaissa parfois sa quête dès qu’il rencontrait une jolie femme, mais il finit par tuer lui-même Tosakan et permit à Sita de retrouver Rama.

6. Garuda

Garuda est un autre personnage mythologique qui apparaît dans l’hindouisme et le bouddhisme ainsi que dans les récits mythologiques thaïlandais. Il s’agit d’une créature mi-homme mi- oiseau. Garuda est représenté le plus souvent avec une tête couronnée, un bec, des ailes, des serres et un buste d’homme.

Dans la mythologie thaïe, Garuda fait une apparition remarquée lorsqu’il vient en aide à Hanuman, le dieu-singe. Comme il a été mentionné, Hanuman est doté d’une grande force et d’un grand courage, mais il s’est un jour retrouvé en difficulté. Le fils du démon Tosakan a un jour levé une armée de serpents magiques contre l’armée des singes. Les reptiles infligèrent des pertes sévères.

C’est à ce moment que Rama fit appel à Garuda, grand prédateur de serpents, qui extermina ses ennemis et libéra Hanuman et son armée.

7. Krahang

Krahang est un esprit représenté par un homme torse nu qui se déplace en volant dans la nuit. Il peut s’attaquer aux promeneurs nocturnes qui s’éloignent des sentiers battus. Dans sa vie antérieure, il aurait été un sorcier qui pratiquait la magie noire. Il peut voler grâce à deux paniers à riz qu’il utilise comme des ailes. Il peut s’élever grâce à un long pilon de bois placé entre ses jambes. Il est toujours désigné comme coupable lorsqu’une femme est agressée la nuit.

8. Phra Mae Thorani

Phra Mae Thorani est une déesse de la terre très appréciée pour l’aide qu’elle apporta au Bouddha. Un jour, sous la forme d’une jeune femme, elle essora ses cheveux pour en faire sortir de l’eau dont elle se servit pour noyer le démon Mara. Or, ce démon avait été envoyé dans le monde par les forces maléfiques pour tenter le Bouddha, qui méditait alors sous l’arbre bodhi. Elle a donc aidé le sage à atteindre l’illumination.

9. Ganesh

Ganesh, le dieu à tête d’éléphant, est très présent dans les temples bouddhistes thaïlandais. Fils de Shiva et de Parvati, dieu du savoir, il supprime les obstacles. Selon la légende, il est né avec une tête humaine. Lorsqu’il était enfant, sa mère lui demanda de garder la porte de leur demeure pendant qu’elle se lavait, sans savoir que Shiva était sur le point de revenir. Ganesh empêcha Shiva d’entrer. Celui-ci, furieux, trancha la tête de l’enfant.

Parvati sortit alors et expliqua ce qui s’était passé à Shiva qui, repentant, envoya son armée à la chasse en lui demandant de rapporter la première tête qu’elle trouverait. On lui rapporta la tête d’un éléphant, avec laquelle il redonna vie à l’enfant.

10. Phra Luang Phor Thuad

Phra Luang Phor Thuad est un moine aux exploits légendaires. Tout jeune encore, il aurait amené un serpent à lui donner une perle au lieu d’inoculer son venin. Il aurait aussi stoppé une terrible tempête pendant qu’il était à bord d’un bateau. Il aurait même changé l’eau de la mer en eau potable.

 

https://www.artisandasie.com/collections

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.