Comment utiliser un Mala et qu'est ce que c'est?

Qu’est-ce qu’un mala ?
Le mala (tengwa, en tibétain, Look-Pakam en Thaï) peut-être considéré comme un chapelet. Se portant en bracelet multi-tour ou en collier, le mala est un bracelet de prière et de méditation qui est porté depuis des milliers d’années par les fidèles bouddhistes, hindouistes ou personnes en quête de spiritualité.
Il se compose généralement de 108 perles en bois, grain ou en pierre, et d’une perle plus grosse ou différente des autres au bout du Mala (appelé Meru, en référence au Mont sacré du Meru, qui serait le mont de l’univers).

L’histoire du Mala:
Créé en Inde il y a plus de 3000 ans, le mala trouve ses racines dans l’hindouisme, le bouddhisme, la méditation et le yoga.
Le terme « Mala » est un mot en Sanskrit (langue des textes religieux hindous et bouddhistes) qui signifie « guirlande de méditation ». A l’origine, les malas étaient surtout utilisés pour un style spécial de méditation appelé « Japa » qui signifie « réciter ». C’est pour cela que les mala sont parfois appelés « Japa mala ». Il est aussi communément appelé : bracelet bouddhiste, bracelet tibétain, bracelet chinois ou collier porte bonheur.
Au cours de vos séances de méditation, vous devez répéter 108 fois un mantra, en utilisant votre mala afin de vous aider à compter. Un mantra est un mot ou son répété durant la méditation afin de vous aider à vous concentrer. En termes plus simplifiés, un mantra est la formule condensée d’une prière.
A titre d’exemple, l’un des mantras les plus connus est le Mantra tibétain de la grande compassion (Om maṇi padme hūm), qui peut se traduire « "Salut à toi, ô joyau caché dans le lotus ».
La plupart des malas sont composés de 108 perles, mais de nos jours, on trouve des bracelets bouddhistes beaucoup plus courts, et composés de 10-20 perles maximum.
mala-court-et-long

Pourquoi 108 perles ?
Le nombre 108 possède une signification spirituelle profonde dans les cultes bouddhistes et hindouistes.
Voici quelques-unes de ces significations les plus connues :

  • Le chakra du cœur : Les chakras sont les lieux d’échange de l’énergie entre le corps et l’environnement extérieur. Il existe 108 lignes d’énergies au total, qui convergent ensemble afin de former le chakra du cœur. Le chakra du cœur est un centre d’équilibre faisant le lien entre l’aspect physique et spirituel d’une personne.
  • Les Upanishads (ou Upanisads) : Ensemble de 108 textes sacrés et philosophiques formant la base théorique de la religion hindoue.
  • Les chiffres 1, 0 et 8 : Dans l’hindouisme, le chiffre 1 représente dieu, 0 signifie le vide et l’humilité trouvé dans la pratique spirituelle et le 8 symbolise l’infinie.
  • Dans le bouddhisme, il existe 108 péchés à éviter, et 108 vertus à cultiver.
  • Les 108 sentiments : Selon les bouddhistes, il existerait 108 sentiments. 36 en lien avec le passé, 36 en lien avec le présent et 36 en lien avec le futur.
  • Nom des dieux et déesses : En Hindouisme, certains dieux et déesses possèdent 108 noms différents. Bouddha possède aussi 108 noms.
  • La Terre et le Soleil : Le diamètre du soleil est environ 108 fois plus grand que le diamètre de la Terre. La distance du Soleil à la Terre représente 108 fois le diamètre du Soleil.
  • Atteinte de l’illumination : Bouddha a dû subir 108 épreuves pour s’élever et atteindre l’illumination.
  • Souffrances Spirituelles : Il existe 108 souffrances spirituelles (kleshas) dans le bouddhisme.
  • Mudras : On compte 108 gestes spirituels dans le tantra.
  • Les 108 positions du Yoga et 108 mouvements du Tai Chi.

illumination-bouddha

Comment utiliser un mala ?
Les malas peuvent être utilisés de différentes manières, et non pas uniquement à des fins religieuses.
De nos jours, le mala est de plus en plus utilisé dans le cadre de la mode, en tant qu’accessoire ou bijoux. Il peut aussi être utilisé pour la récitation de prières (peu importe le culte) et la méditation.

Dans la pratique de la méditation, le mala peut être utilisé comme un compteur. Tel un simple chapelet, il peut marquer objectivement la durée de chaque séance.
Lors de la récitation de prières ou de mantras, chaque répétition sera associée à une perle, vous permettant de compter exactement le nombre de fois que vous répéterez votre mantra ou prière. Lorsque vous atteindrez le Meru (perle différente des autres), cela indique que le tour du mala est achevé.

Certaines personnes utilisent aussi le mala pendant la pratique du Yoga, afin de l’utiliser en tant que point de fixation, et de l’infuser de l’énergie dégagée pendant la séance de Yoga.

Dans le bouddhisme, le mala se tient de la main gauche, et s’égrène de la main droite avec l’aide de l’index et du pouce. Ce geste symbolise le fait de sortir les êtres en dehors de la souffrance et de charger son corps d’énergie positive. Dans l’hindouisme, le mala se tient de la main droite, la main gauche étant considérée comme impure.

Et enfin, pour les personnes n’ayant pas d’intérêt envers la méditation, la religion ou le yoga, porter un mala peut tout simplement vous aider à vous sentir mieux. En effet, dans la croyance populaire chinoise, le mala permet de se purifier, et de repousser les énergies négatives et les mauvais esprits.
Peu importe l’utilisation que vous en ferez, votre mala doit avant tout porter une signification personnelle et propre à vous-même uniquement !
composition-d-un-mala-tibetain-bouddhiste
Comment entretenir et nettoyer son mala ?
C’est une question que l’on me pose souvent…
Il existe plusieurs manières d’entretenir son mala, que ce soit de manière physique ou spirituelle.
Selon moi, la meilleure façon d’entretenir son mala est de le porter le plus souvent possible, et de l’égrainer régulièrement. Peu importe la matière du mala (bois ou pierre), le simple fait de l’égrainer permettra de polir les perles en bois ou en pierre, et de révéler le cœur de sa matière.
A noter qu’il vaut mieux éviter de se baigner ou de se doucher en portant son mala, l’eau pouvant s’infiltrer dans le bois et le faire gonfler.

Sur un plan plus spirituel, le mala peut être entretenu de 3 façons :

  • Exposition à la lumière du soleil et/ou de la lune : Laissez votre mala quelques heures sous la lumière du soleil ou de la lune. Si votre mala est en bois, cela peut permettre de raviver sa senteur.
  • Exposition à de la fumée d’encens : Les perles de votre mala peuvent absorber la fumée, les imbibant de son odeur.
  • Vibrations du son et de la musique : Réciter un mantra, utiliser un bol chantant tibétain ou des chants et musiques permettent de créer une vibration qui purifiera votre mala. 
Encore une fois, n’oubliez pas que le mala est une objet personnel, et que son utilisation ne dépend que de vous et vous seul! Qu’il soit utilisé comme un chapelet de méditation et de prière, ou un bracelet porte bonheur ou même comme accessoire de mode, le mala doit avant tout vous aider à vous sentir bien... 

Vous n’avez pas encore votre mala? Trouvez votre bonheur parmi nos magnifiques collections de malas faits mains : bracelets mala bouddhistes et colliers mala tibétains !

6 commentaires

Ecrire un commentaire

Diane

Bonjour. À quoi sert les pierres marqueur ?

Arrachart loli

NASMA

Ginette

Merci beaucoup ça répond a mes questions. :)

wattier

je veut une pour guérire et la richesse merci

chevreton

bien très beau article pierre

FABIENNE SANCHEZ

Merci pour ces précieuses informations, et super intéressantes. :)

Ecrire un commentaire