Le Guide de la négociation : 12 conseils pour faire des bonnes affaires en Chine et en Asie

Votre guide du Shopping en Chine et en Asie:

commercant-chinois-calculette-negociation

Lors de vos voyages en Chine ou en Asie, vous aussi avez peut-être été tenté de vous acheter des produits artisanaux, des œuvres d’art, voir même des antiquités pour les ajouter à votre collection personnelle, les offrir, ou bien même les revendre. Certes, mais nous parlons de la Chine/Asie, pays en développement qui manque encore d’uniformisation, de régulation et de transparence au sein de nombreuses industries (surtout le marché de l’art, de l’artisanat et de l’antiquité) ou concernant ses pratiques commerciales, comme expliqué dans un article précédent faisant l’analyse du marché de l’artisanat en Chine. Acheter des produits artisanaux, des œuvres d’art ou des antiquités authentiques et aux meilleur prix peut donc s’avérer fastidieux, et c’est pourquoi nous allons étudier comment éviter les pièges et apprendre des techniques de négociation afin que vous puissiez faire les meilleurs deals.

Un peu d’histoire personnelle pour commencer… Mon épouse et moi-même étant des amoureux de la culture chinoise et de son artisanat, nous avons parcourus ensemble les 4 coins de la Chine, et énormément voyagé en Asie, flânant et chinant ici et là, à la recherche de pépites rares pour notre collection personnelle ou pour notre boutique en ligne d’objets artisanaux. C’est donc au cours de ces voyages que nous avons pu développer notre expérience quant à l’achat de produits artisanaux, ayant aussi parfois (je ne vais pas le cacher) essuyer des déceptions suite à de « mauvais » achats, de produits que nous pensions authentiques, mais qui en fait sortaient tout droit d’une chaîne d’assemblage ou d’une grosse usine…

Afin que vous évitiez ces erreurs, nous avons donc élaborés un petit guide composé de 12 conseils, pour maximiser vos chances de faire les meilleures affaires pour vos achats de produits artisanaux… Ce guide peut aussi vous servir dans la vie de tous les jours, que ce soit pour l’achat d’objets électroniques, de textile, d’accessoires divers, j’en passe et des meilleures… Bref, ce guide vous servira à négocier avec les commerçants (de manière générale), dans l’empire du milieu et à peu près partout en Asie !

guide-negociation-en-chine

Partie 1 – Avant la négociation, la préparation !

1) Apprenez quelques mots et expressions en mandarin : Le fait que vous parliez un peu de chinois (ou de la langue locale du pays dans lequel vous êtes), vous permettra de mieux communiquer avec le vendeur, et même parfois d’attirer sa sympathie. Avoir fait l’effort d’avoir appris un peu du langage local vous permettra d’être pris plus au sérieux qu’une personne totalement étrangère et sans connaissance de la langue ou de la culture. Cela peut aussi vous permettre de comprendre ce qu’il se passe autour de vous, et de trouver quels prix sont pratiqués avec d’autres clients. Voici donc quelques bonnes phrases pour commencer :
- Combien ça coûte ? - 这个多少钱 / zhè ge duō shǎo qián ?
- C’est trop cher ! - 太贵了!/ tài guì le!
- Tu peux me donner un meilleur prix ? - 最低价多少? / zuì dī jià duō shǎo ?
- Ne me donne pas le tarif touriste ! - 我不是游客哦 ! / wǒ bú shi yóu kè o !
- Une réduction si j’achète plusieurs articles? - 买多点能便宜吗?/ mǎi duō piǎn néng biàn yí mǎ?
- Fais moi un prix d’ami - 给个老乡价吧 / gěi gè lǎo xiāng jià bā
- Les chiffres : 0 líng / 1 yī / 2 èr / 3 sān / 4 sì / 5 wǔ / 6 liù / 7 qī / 8 bā / 9 jiǔ / 10 shí / 100 bǎi / 1000 qiān

2) Savoir où l’on peut négocier : La négociation fait partie intégrante de la culture chinoise, cependant, il existe certains endroits où négocier ne se fait pas. Les petits magasins indépendants, les vendeurs ambulants et les vendeurs de rue seront ravis de négocier avec vous. Cependant, les grandes enseignes ou les supermarchés ne seront pas enclin à négocier. A noter que si vous êtes en groupe, il vous sera possible de négocier dans certains hôtels ou restaurants.

3) Trouver un endroit idéal pour votre shopping : Selon ce que vous recherchez, l’endroit idéal peut s’agir d’un centre/complexe commercial, d’un petit magasin perdu au milieu de nulle part, ou d’un marché. Dans la plupart des cas :
- Veillez à ce que le marchand soit spécialisé dans le type de produits que vous recherchez. Si vous souhaitez acheter une statue artisanale par exemple, il vaut mieux sélectionner un lieu étant spécialisé dans la vente de statues, de sculptures et d’objets d’art. Ce type de magasin laisse penser que la boutique et son staff est spécialiste des objets d’art et déco, et bénéficiera donc de meilleurs prix et d’une meilleure qualité de service.
- Evitez d’acheter dans les magasins vendant de tout et n’importe quoi. En général, ce genre de « bazars » ne sont peu ou pas spécialisés, offrent des prix plus élevés, et un service de moindre qualité qu’une boutique spécialisée. Si vous souhaitez acheter du jade par exemple, tournez-vous vers des boutiques ne vendant que du jade, et non pas de tous les genres de bijoux.

4) Observez, prenez votre temps, et explorez :  Rien ne sert de courir, il faut partir à point ! Plutôt que de se précipiter à entamer les négociations sur le ou les articles pour lesquels vous avez eu le coup de cœur, soyez sûr d’avoir jeté un coup d’œil aux alentours histoire d’avoir toutes les cartes en main. Cela vous permettra :
- de se faire une idée du prix moyen
- d’en apprendre plus sur le(s) produit(s) vous intéressant (niveau de qualité, service, etc.)
- d’être en mesure de mieux négocier, en disant par exemple que le prix du magasin voisin est moins cher de X %

5) Soyez discret dans votre façon de vous habiller : Que ce soit dans la façon de vous habiller ou les accessoires que vous portez (bijoux, électronique, maroquinerie, etc.), soyez discret !
- Evitez de porter des vêtements ou des accessoires trop bling bling… Cela peut laisser à penser que vous êtes riche, et donc vous désavantager dans la négociation.

6) Au niveau du cash : Là aussi, soyez discret ! Essayez de ne pas regrouper tout votre argent dans votre portefeuille ou dans la même poche. Cela évite d’attirer l’attention inutilement, ce qui pourrait vous désavantager dans la négociation.

magasin-produits-artisanaux-chine-asie

Partie 2 – La négociation

7) Sortez avec votre « Poker Face » : Evitez de montrer votre intérêt envers un article pour lequel vous avez eu le coup de cœur ! Le vendeur utilisera ce facteur émotionnel, puisqu’il sait que vous aimez ce produit, il n’a donc pas besoin d’essayer de vous le faire acheter. Il sait que vous le voulez, et par conséquent, vous proposera un prix plus élevé d’emblée.
- Le vendeur ne comprend peut être pas tout ce que vous dites, mais n’oubliez pas que les expressions faciales et corporelles sont universelles !

8) Commencez bas : Lorsque vous avez trouvé un article qui vous intéresse, approchez le vendeur en commençant par un prix bien plus bas que le prix indiqué ou annoncé par ce dernier.
- Rappelez-vous aussi qu’après avoir proposé un prix, il ne vous sera plus possible d’aller en-dessous.

9) Soyez direct, mais poli et avec de l’humour : L’art de négocier est partie intégrante de la culture chinoise et asiatique, cependant, certains vendeurs peuvent parfois adopter une attitude récalcitrante à la négociation, ou vous diront même que les prix affichés sont les meilleurs prix qu’ils puissent offrir. Dans ce cas, la meilleure attitude est d’adopter un ton ferme mais courtois. Avec le sourire, faites leur comprendre que vous êtes sérieux et intéressé pour acheter leur produit, mais seulement en échange d’un geste commercial. L’humour peut aussi souvent servir à débloquer ce genre de situations.
- Précisez d’où vous venez ! Cela peut paraitre amusant, mais parfois, la négociation peut être encore plus difficile si le commerçant pense que vous êtes américain, allemand, suisse ou anglais par exemple ! Certains de ces pays ont la réputation d’être des pays peuplés de gens « riches ».

10) Observez attentivement le produit et pointez les défauts : Il est tout à fait normal et pertinent de pointer les défauts d’un produit auprès du vendeur. S’il y a des craquelures ou imperfections, cela vous permettra de tirer le prix vers le bas.

11) Tournez le dos et partez : Si vous sentez que la négociation ne vous mène nulle part, n’hésitez pas à tourner le dos au vendeur et à partir, ceci est aussi une technique de négociation. Soyez sûr de faire savoir au vendeur le prix maximum que vous êtes prêt à payer, et s’il n’accepte toujours pas, remerciez le poliment et commencez à partir d’un pas décidé. Il est fort probable qu’il change soudainement d’avis et vous offre un meilleur prix.
- Cette technique fonctionne seulement s’il pense que vous partez vraiment, soyez donc clair sur ce point
- Si malgré tout vous ne parvenez pas à trouver un accord sur le prix, il est inutile d’insister. Ne faites pas perdre son temps au vendeur en négociant avec acharnement, pour finalement ne rien acheter. Ceci pourrait rendre le vendeur irritable et agressif.
- A noter que si vous êtes prêt à acheter le produit au dernier prix que le vendeur vous a offert (sa meilleure offre), vous pourrez toujours revenir vers lui plus tard.

12) Les paiements : Une fois d’accord sur un prix, essayez de payer le vendeur avec le montant exact, ou du moins, d’éviter de donner des trop gros billets. Cela peut parfois poser problème :
- Un vendeur peut prétendre qu’il n’a plus de change
- Si vous n’êtes pas familier avec la devise, certains vendeurs peuvent essayer de vous tromper sur la monnaie de change.
- Bon à savoir : Personnellement, je n’ai jamais eu de problèmes de ce genre et suis toujours tombé sur des vendeurs et boutiques honnêtes. Cependant, certains de mes amis ont eu moins de chance que moi, il vaut donc mieux prévenir que guérir !

Voilà tout pour les conseils ! N’hésitez pas à partager vos expériences personnelles ou anecdotes amusantes (ou pas) dans les commentaires ! Dans une prochaine série d’articles, nous verrons comment repérer et identifier les vrais produits artisanaux des faux. Si vous ne voulez pas manquer ces articles, abonnez-vous à notre newsletter, ou suivez-nous sur les réseaux sociaux ! :)

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire