L'équipe Artisan d'Asie, continue d'assurer toutes les livraisons à domicile.

0

Votre panier est vide

Comment utiliser un collier bouddhiste ?

Comment utiliser un collier bouddhiste ?

Le collier bouddhiste est utilisé pour compter les mantras et les prières pendant les séances de méditation. Malgré ses origines religieuses, il peut être utilisé par tout le monde et apporter des effets bénéfiques. Il suffit de savoir comment l’utiliser pour apprendre à développer sa concentration et à recentrer son esprit.

collier bouddhiste

Ce qu’est le collier bouddhiste

Le collier bouddhisteest originaire de l’Inde et a été adopté dans plusieurs communautés différentes. Il a été créé il y a plusieurs siècles. Par exemple, au Tibet, le collier tibétain est au cœur de la pratique religieuse. On y trouve plusieurs symboles dans le paysage et dans tous les aspects de la vie. Cet instrument que l’on peut confondre avec un simple ornement doit être utilisé selon des règles précises. Il sert avant tout de support pour aider à la concentration lors de la prière et lorsque des mantras sont prononcés.

Le collier peut être fabriqué à partir de différentes matières qui ont toutes leur signification propre. Il peut par exemple être fait de bois de santal, un bois utilisé autant en médecine traditionnelle que dans le domaine de la bijouterie. On lui prête des vertus apaisantes. Le collier bouddhiste peut aussi être fait de bois d’agathis alba et se porter comme ornement. Il peut même décorer une pièce tout en chassant l’énergie négative.

Détails du collier

Le collier bouddhiste a 108 perles la plupart du temps. Ce nombre a une signification très importante dans la tradition bouddhiste où il est très souvent présent. Par exemple, le Bouddha aurait 108 noms et il aurait subi 108 épreuves avant d’accéder à l’illumination. De plus, il y aurait 108 lignes d’énergie constituant le chakra du cœur, le chakra étant le centre de l’énergie psychique du corps servant à contrôler l’énergie du corps.

La perception du collier bouddhiste a évolué avec le temps. Il n’est plus seulement considéré comme un objet lié au rituel, mais aussi comme un accessoire de mode. Le seul fait de porter un collier bouddhiste est considéré à lui seul comme un moyen de repousser les énergies négatives. Même sans la méditation, plusieurs s’entendent pour reconnaître qu’ils se sentent mieux lorsqu’ils portent cet objet.

Il ne faut surtout pas laisser le collier dans un tiroir. De cette façon, tous ses effets bénéfiques sont annulés. Le fait de pratiquer la méditation avec lui aide en même temps à l’entretenir et évite l’accumulation de poussière.

Le choix du collier bouddhiste ne correspond à aucune règle précise. La légende dit même que c’est le collier qui choisit la personne qui le portera. Il est conseillé, au moment de choisir un collier, de se fier tout simplement à son intuition. Peu importe le nombre de perles ou l’aspect. Vous vous sentirez probablement attiré en particulier par l’un d’eux. Cela signifiera que vous aurez perçu l’appel qu’il vous aura lancé en particulier.

Utiliser un collier bouddhiste

Le collier bouddhiste n’a pas seulement des fonctions esthétiques. Savoir l’utiliser permet de profiter de tout son potentiel spirituel. Le collier sert en particulier à compter les mantras pendant la méditation ou la prière. Il permet de constituer des repères de manière à libérer l’esprit qui peut se consacrer pleinement à la récitation des mantras. Les mantras sont des syllabes ou des phrases sacrées. Il faut respecter quelques règles pour bien se servir du collier.

Bien démarrer la méditation

utiliser un collier bouddhiste

Avant de commencer la méditation, il est important de bien définir son mantra. Il doit faire l’objet d’une attention particulière. Il faut avoir un objet de méditation précis et invoquer le mantra qui y correspond. Par exemple, le mantra de la Grande Compassion serait le plus important chez les bouddhistes et doté d’une grande puissance. Porter le collier en tout temps permet de garder à l’esprit le mantra prononcé pendant la séance.

Pour entamer la méditation, il faut identifier un lieu tranquille et serein. Installez-vous et commencez à vous concentrer sur votre respiration et à vous concentrer sur le mantra que vous avez choisi. Fermez les yeux et essayez d’évacuer toutes les pensées de votre esprit. Commencez par inspirer par le nez, puis expirez avec la bouche. Prononcez votre mantra et poussez une perle alors que vous expirez.

Vous pouvez réciter le mantra à voix haute ou en silence. L’important est de se concentrer sur lui. Tous ne sont pas d’accord quant à la main qui doit tenir le collier bouddhiste. Que ce soit avec la main gauche ou la main droite, l’important est d’être à l’aise pour pousser chaque perle vers soi sans se servir de l’index.

L’index en méditation

L’index doit être gardé étendu pour éviter le mieux possible de toucher les perles. Le mala peut être glissé sur le pouce et vous pouvez ensuite repasser les doigts à l’intérieur de manière à éviter d’y toucher. La perle gourou n’a pas à être touchée. Il s’agit du point de repère pour le départ ou la fin. Les perles sont touchées une à une. Il faut ensuite recommencer en sens inverse jusqu’à rejoindre la perle gourou.

Pour un collier de 108 perles, il faut 108 répétitions. S’il s’agit d’un collier plus petit, il faut veiller à respecter le principe des multiples de 108 étant donné l’importance symbolique de ce nombre. Il est difficile au début de ne pas perdre le compte. Le plus important est de développer sa concentration et d’atteindre la paix de l’esprit. Avec le temps, la concentration devient plus facile à maintenir.

Le rituel

On considère que le rituel est effectué lorsque l’on atteint le chiffre 100. Cela laisse 8 chiffres pour l’éventualité d’une erreur dans le comptage des mantras, erreur presque inévitable compte tenu du nombre de répétitions. Il est considéré que ces 8 perles sont offertes au maître.

Il est courant de voir les adeptes de la méditation adopter la position du lotus pour la répétition des mantras avec le collier tibétain. La posture est adéquate mais elle n’est pas obligatoire. Une chaise fait tout aussi bien l’affaire. Il suffit d’être bien installé, à l’aise et de garder le dos droit. De cette manière, l’énergie circule bien tout le long de votre corps. Vous vous placez en état de réception.  

L’exercice paraît simple, mais il n’est pas facile au début d’évacuer toutes ses pensées. Si vous n’y arrivez pas, il est conseillé de compter ces pensées au lieu de compter les mantras. Il faut seulement laisser la pensée venir sans l’analyser. Une fois que la pensée est comptée, passez à une autre pensée et poussez une perle. Répétez le processus chaque fois qu’une nouvelle pensée se présente. Ces pensées devraient disparaître avec le temps et cesser d’affecter votre concentration.

Comment débuter ?

Si vous êtes débutant, il peut arriver que votre concentration soit troublée pendant la séance. Du bruit ou des pensées insistantes peuvent vous assaillir après que vous ayez poussé quelques perles. Le mieux à faire dans ce cas est de recommencer à compter à partir du début et de revenir à la première perle. La récitation est un exercice de patience et ce n’est qu’après un certain temps que vous atteindrez la paix de l’esprit.

Avec le collier, la méditation et le comptage commencent par la perle gourou. Elle ne doit pas être touchée. Après avoir prononcé un mantra, servez-vous de votre pouce pour pousser une perle et prononcer à nouveau le mantra. Il faut pousser les perles une à une pour chaque mantra. Vous devez pousser chaque perle en la dirigeant vers vous. L’index ne doit pas être utilisé pour pousser la perle.

Les perles que vous tirez vers vous représentent les êtres que vous retirez de la souffrance. En effet, même le cordon sur lequel les perles ont été enfilées est doté d’une signification symbolique. Le cordon est composé de plusieurs fils qui ont une signification particulière. Trois de ces fils représentent le corps du Bouddha. Cinq autres fils représentent les cinq familles du Bouddha.

Énergiser le collier bouddhiste

Le collier bouddhiste deviendra encore plus bénéfique si vous vous appliquez à l’énergiser. Le moyen d’y parvenir est de pratiquer la méditation avec le collier pendant 40 jours consécutifs. Il faut se servir du mantra adéquat pour améliorer les effets bénéfiques du collier. Lorsqu’il est énergisé, le collier peut être porté sur soi et transmettre son énergie positive. Il peut aussi être prêté à un proche pour recevoir cette énergie.

Le collier, lorsqu’il n’est pas porté, doit être rangé dans un endroit propre. Les adeptes du bouddhisme l’installent souvent sur une statuette qui représente Bouddha ou un dieu. Il est recommandé de le garder dans un lieu que l’on considère comme sacré. Il est aussi recommandé d’exposer parfois le collier au soleil ou à la lumière de la lune. Il arrive souvent aussi que l’on brûle de l’encens près de lui pour qu’il s’imprègne de son odeur.

Le collier bouddhiste ne doit pas être porté dans la douche ou à la piscine. L’eau a pour effet de gonfler les perles. Mis à part la baignade, il est recommandé de porter le collier le plus souvent possible pour l’entretenir. Il est énergisé au contact du corps.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.